Patti Smith, La poétique du rock, New York 1967-1975
EAN13
9782862312484
ISBN
978-2-86231-248-4
Éditeur
Maurice Nadeau – Les lettres nouvelles
Date de publication
Nombre de pages
224
Dimensions
21 x 13 x 1 cm
Poids
316 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Patti Smith

La poétique du rock, New York 1967-1975

De

Maurice Nadeau – Les lettres nouvelles

Offres

1967. Summer of Love en Californie. Côte Est, Patti Lee Smith débarque dans un New York désert et brûlant. Très vite elle travaille comme libraire, et le restera jusqu'à la sortie de son premier album. Elle a trouvé un petit appartement à Brooklyn où peindre et vivre avec Robert Mapplethorpe en dansant sur Tim Buckley. Inspirer et être inspirée, c'est ce qu'elle veut : muse et artiste comme Frida Kahlo ou Georgia O'Keeffe. Et des heures entières à écouter Bob Dylan.

Et puis Robert Kennedy est assassiné. Et Brian Jones meurt dans sa piscine. Patti fait le voyage à Paris ville de tous les poètes du siècle, après Burroughs, après Ginsberg, qu'elle rencontre, à son retour. Elle vit à l'hôtel Chelsea à ce moment-là. Rencontre Edie Sedgwick, la muse de Warholl et Jim Caroll, l'écrivain toxico. Raccompagne Janis Joplin ivre à sa chambre et danse la nuit au Max's Kansas City sur la voix tendre et rauque de Lou Reed du Velvet.

Elle est poète et publie ses premiers recueils. Parfois elle veut tout casser, parce que Jim Morrison est mort. Et toujours, elle écoute Bob Dylan. Elle retourne en France, à Charleville sur les pas de Rimbaud.

Premiers concerts au CBGB' club sous les yeux de William Burroughs. Elle prépare Horses. Elle rencontre Bob Dylan qui a publié un recueil de poèmes intitulé Tarentula. La presse titre : Rencontre tarentula - mustang.

Entre-temps, elle a réinventé le rock des temps modernes. En 1975, elle enregistre Horses.

Un ouvrage qui met en évidence que le rock est bien l'expression de la poésie des temps modernes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Christine Spianti