Le pont transbordeur de Marseille
EAN13
9782708013407
ISBN
978-2-7080-1340-7
Éditeur
Ophrys
Date de publication
Nombre de pages
66
Dimensions
21 x 14 x 0 cm
Poids
200 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le pont transbordeur de Marseille

De , ,

Ophrys

Offres

Entre 1903 et 1905, l’ingénieur et industriel français Ferdinand Arnodin (1845-1924), contemporain de Gustave Eiffel, construit un pont transbordeur au-dessus du Vieux-Port de Marseille (il sera détruit par les Allemands en 1944). Arnodin fut l’inventeur de ce système qui permettait de faire rapidement passer des marchandises d’un quai à l’autre sans avoir à interrompre le trafic maritime ; avant celui de Marseille, il avait construit plusieurs ponts transbordeurs, notamment ceux de Rouen, de Bizerte (démonté puis remonté à Brest) et de Nantes. D’une longueur de 239 mètres, le tablier du pont transbordeur de Marseille était tenu par deux pylônes métalliques de 86 mètres de haut ; une nacelle de 120 m² y faisait l’aller et retour en moins de deux minutes. Un café restaurant s’y trouvait également. Cette installation audacieuse, qui modernisait d’un coup le paysage traditionnel du Vieux-Port, suscita évidemment une polémique. Parmi ses admirateurs, on compte, outre Walter Benjamin, le peintre, sculpteur, cinéaste et photographe hongrois Làszlo Moholy-Nagy (1895-1946) qui, en 1929, après son départ du Bauhaus, réalisa une série de photogrammes du pont transbordeur qu’il qualifia de "véritable miracle de la technique, d’une précision et d’une finesse exceptionnelles".
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur François Bon