EAN13
9782713229152
ISBN
978-2-7132-2915-2
Éditeur
EHESS – Ecole des hautes études en sciences sociales
Date de publication
Collection
EHESS POCHE (1)
Nombre de pages
840
Dimensions
17,8 x 11,5 x 4,4 cm
Poids
606 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L’invention d’Athènes - Histoire de l’oraison funèbre dans l

EHESS – Ecole des hautes études en sciences sociales

Ehess Poche

Offres

Paru pour la première fois en 1981, L'invention d'Athènes, premier ouvrage de Nicole Loraux, est devenu un monument des études sur l'antiquité grecque et une lecture aujourd'hui incontournable pour qui s'intéresse à l'Athènes du Ve siècle av. J.-C. Le livre est consacré à une « institution de parole » qui se trouve au centre de la vie civique athénienne de l'époque classique : l'oraison funèbre, ou épitaphios logos. Chaque année, un orateur choisi par le peuple devait prononcer un discours solennel en l'honneur des soldats morts à la guerre. Mais, voués à mobiliser les vivants en exaltant le souvenir des citoyens morts pour la patrie, ces discours n'étaient pas une simple prose d'apparat destinée à orner un cérémonial sans âme. Composés d'une série de lieux communs célébrant la gloire d'Athènes et mettant en scène la cohésion et la grandeur de la polis, ils furent surtout le lieu d'élaboration d'une « idéalité » de la cité démocratique par laquelle « les Athéniens ont inventé Athènes ». Cette nouvelle édition intégrale au format poche est précédée d'une présentation inédite retraçant les origines, la gestation et la postérité d'une œuvre qui a marqué les études grecques, inspiré des chercheurs bien au-delà de son champ de spécialité, et ouvert la voie à un dialogue fécond entre l'histoire, l'anthropologie et les autres sciences sociales.
S'identifier pour envoyer des commentaires.