Kourou, 1763 / le dernier rêve de l'Amérique française, le dernier rêve de l'Amérique française
EAN13
9782363580139
ISBN
978-2-36358-013-9
Éditeur
Vendémiaire
Date de publication
Collection
Chroniques
Nombre de pages
288
Dimensions
20 x 14,5 x 2,3 cm
Poids
390 g
Code dewey
988.2
Fiches UNIMARC
S'identifier

Kourou, 1763 / le dernier rêve de l'Amérique française

le dernier rêve de l'Amérique française

De

Vendémiaire

Chroniques

Offres

«Des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants, parcourant les routes de France d’est en ouest pour arriver au port de la Rochelle et de là embarquer pour Cayenne : c’est l’extraordinaire aventure que mit en oeuvre, en 1763, le duc de Choiseul, dans l’idée de faire pièce à la domination anglaise outre atlantique, et de créer en Guyane une colonie idéale d’où serait banni l’esclavage...

C’est une historie d’explorations, d’aventures et d’exotisme. Celle d’une grande découverte, et d’un grand désastre. L’histoire de la fascination exercée par les terres étranges et méconnues de la Guyane, qu’on imaginait, depuis le XVIIe siècle, peuplées d’animaux fantastiques, riche d’une végétation exubérante et nourricière.

Une histoire de misère et de ténacité : celles de ces familles de migrants venus du bassin rhénan, Allemands, Alsaciens, prêts à tout quitter pour échapper à la famine ou à la faillite, parmi lesquels les grandes puissances européennes recrutaient usuellement des colons destinés à mettre en valeur les terres les plus inhospitalières. Une histoire de rivalités internationales, entre la France et l’Angleterre, bien entendu, victorieuse de la guerre de Sept ans et triomphante en Amérique du nord, mais aussi entre la France et la Hollande, solidement établie sur les rivages du Surinam. C’est une histoire de clans concurrents dans l’orbite du pouvoir, de faveur et de disgrâce, de rivalités familiales, Turgot contre Choiseul, d’un idéal des Lumières dévoyé. Et pour finir une tragédie, due à l’incurie, à la convoitise des organisateurs, autant qu’à l’épidémie, malaria et typhus, qui eut, au bout de deux années d’efforts et de luttes, raison de ce dernier rêve de gloire atlantique.

Cahier couleur commenté.

Marion Godfroy a soutenu sa thèse sur l’expédition de Kourou à l’EHESS. Spécialiste du XVIIIe siècle et de l’outre-mer, elle a notamment publié Bagnards, Tallandier 2008, et collabore régulièrement au National Geographic.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Marion Godfroy