Poésie complète
EAN13
9782714310705
ISBN
978-2-7143-1070-5
Éditeur
José Corti
Date de publication
Collection
LITTERATURE ETR
Nombre de pages
352
Dimensions
21 x 13 x 2 cm
Poids
432 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
811.54
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Né en 1908 dans l’Etat de New York, George Oppen passe une partie de sa jeunesse en Californie. A la fin des années 1920, il rencontre Charles Reznikoff et Louis Zukofsky, avec lesquels il fonde la confrérie secrète des « objectivistes », dans le sillage d’Ezra Pound et de William Carlos Williams. Avec Mary, la compagne de sa vie, il s’établit près de Toulon en 1930 : c’est en France que seront d’abord imprimés les livres de "l’Objectivist Press", avant le retour à New York et la publication de son premier recueil : "Discrete Series", en 1934. L’année suivante, Oppen adhère au Parti communiste américain et cesse totalement d’écrire, pour se consacrer à ses activités militantes. En 1942, il s’engage dans l’armée américaine et sera grièvement blessé durant la bataille du Bulge, seul survivant de sa patrouille. Après la guerre, victimes de la répression maccarthyste, George et Mary Oppen sont contraints de s’exiler au Mexique, où ils vivront jusqu’à la fin des années 1950. C’est là qu’Oppen renoue avec l’écriture, après vingt-cinq ans de silence. Il regagne le territoire américain en 1960 et son deuxième recueil : "The Materials", paraît en 1962, suivi de "This in Which" (1965), puis de "Of Being Numerous" (1968), son livre majeur, qui lui vaut le prix Pulitzer. Son influence s’étend sur une nouvelle génération de poètes, à mesure que les « objectivistes » reviennent sur le devant de la scène. Ses "Collected Poems" sont réunis en 1975. Un ultime recueil : "Primitive", s’y ajoute en 1978. Il s’éteint en 1984, au terme d’une longue maladie.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur George Oppen
Plus d'informations sur Yves Di Manno