Otages d'Hitler / 1942-1945
EAN13
9782363580054
ISBN
978-2-36358-005-4
Éditeur
Vendémiaire
Date de publication
Collection
Enquêtes
Nombre de pages
224
Dimensions
20 x 14,6 x 1,7 cm
Poids
282 g
Code dewey
940.5472430922
Fiches UNIMARC
S'identifier

Otages d'Hitler / 1942-1945

De

Vendémiaire

Enquêtes

Offres

Paul Reynaud, Léon Blum, anciens présidents du Conseil, les généraux Gamelin ou Weygand, mais aussi le champion de tennis Jean Borotra, éphémère ministre de la Jeunesse et des sports de Vichy, Léon Jouhaux, patron de la CGT, Michel Clemenceau, parce qu’il était le fils de Georges, Pierre de Gaulle, parce qu’il était le frère de Charles… Et, par dizaines, des officiers, des maires, des préfets, détenteurs, chacun, d’une forme de légitimité locale et institutionnelle, dans tous les secteurs de la France de Vichy. Certains avaient fait preuve de bien peu de zèle dans l’application des directives allemandes ; d’autres étaient même soupçonnés d’aider la Résistance. Mais ils étaient surtout choisis en fonction de leur représentativité, de leur influence sur la population, de leur crédit auprès des autorités françaises. Ils ont été arrêtés, détenus dans des lieux de transit, enfermés dans des camps ou des forteresses d’Allemagne ou de Tchécoslovaquie, enfin libérés sans bruit par l’avancée des armées russe et américaine. On a oublié, depuis, ces marginaux de la répression nazie. Il est vrai que ces détenus très spéciaux n’hésitaient pas à écrire au Führer parce que leur paillasse n’était pas assez épaisse… Et le combat qu’ils ont mené dès la Libération, à travers associations et pétitions, pour obtenir réparation et reconnaissance a pu paraître dérisoire, sinon choquant, au regard des épreuves traversées par d’autres. C’est la première fois que leur itinéraire individuel, et leurs véritables conditions de détention, sont scrupuleusement retracés.

Benoît Luc est historien, spécialiste de l’histoire des déportations. Il est notamment l’auteur des Déportés d’Aurigny, Eurocibles, 2010, et est également correspondant de presse pour Ouest- France à Caen.
S'identifier pour envoyer des commentaires.