Les Héritages
EAN13
9782267032093
ISBN
978-2-267-03209-3
Éditeur
Christian Bourgois
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
176
Dimensions
20 x 12 x 1 cm
Poids
180 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

« On hérite une fortune. Ou une entreprise. Ou une maison. Ou une maladie. Ou une ethnie avec sa charge historique et mentale. C’est ce qu’illustrent les habitants qui pendant un siècle se succèdent et se côtoient dans la villa Séléné, hantée par son premier propriétaire, le pendu. Ce sont, pour n’en citer que quelques-uns, Félix Méry-Chandeau, bibliophile et joueur de roulette russe ; Constance Azaïs, belle dévote torturée par le doute ; Claire Pons qui peint ses visions ; le sordide couple Vandelieu ; l’inspecteur Mausoléo et Andrée, sa femme qui selon le mot d’Oscar Wilde, tue ce qu’elle aime ; ce sont les émigrés juifs réfugiés dans les caves du sous-sol ; le fossoyeur Jérôme Labille et l’évocatrice des morts ; Hugo, le déserteur allemand et sa compagne Antoinette cachés dans les combles ; Mauricette la Martiniquaise ; les sœurs féministes et leur duel d’araignées ; Joseph, le pharmacien exhibitionniste ; l’égyptologue James Marshall Wilton ; Cédric le sidéen et son seul ami, le rat Astérix… Cent ans et deux guerres. Cent ans et quelques destinées dans la vie d’une maison. »
G.W.

2020 marque le centenaire de la naissance de Gabrielle Wittkop (1920-2002). Cet auteur a imposé au sein de la littérature française du vingtième siècle une œuvre irréductible aux modes, inspirée de Sade comme de Bataille. Parmi ses romans les plus connus figurent Le Nécrophile, La Mort de C., ou encore La Marchande d’enfants (Verticales, 2001, 2001, 2003). Le lecteur retrouvera dans Les Héritages, roman resté inédit jusqu’à aujourd’hui, son goût pour le Grand-Guignol et pour l’humour noir mêlé à une lucidité redoutable.
S'identifier pour envoyer des commentaires.
© Bouillon de culture - INA

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Gabrielle Wittkop