Norilsk

Norilsk

Caryl Ferey

Le Livre de poche

  • Norilsk, nord de la Sibérie. Ancien goulag aujourd'hui villes minière, une des plus polluées, une des « plus désagréables au monde » : sous surveillance permanente du FSB (ancien KGB), décors à la « Blade Runner » (architecture stalinienne, fumées toxiques), nature dévastée, pluies acides, – 60 °C l'hiver, espérance de vie nulle, nuits de 2 mois... Caryl Férey (Zulu, Mapuche...) accepte de s'y rendre. Et c'est accompagné de La Bête (éternel complice borgne et gauche) et de Bambi (jolie guide russe) qu'il débarque en enfer avec l'idée d'en tirer un roman.
    De cette aventure sibérienne, on aurait pu imaginer un polar noir, implacable et violent. Mais c'est oublier qu'avant d'être romancier notre gonze est d'abord Voyageur. Qu'il cherche la rencontre, la vraie. Celle que n'évoque aucun guide de voyage.
    Au final, il ressort de cette escapade extrême, chargée de vodka, de curiosité, de philosophie rock’n’roll tendance No Future un livre drôle et glaçant, noir et tendre, d'une grande humanité.


  • par (Libraire)
    27 juin 2019

    Caryl Férey, auteur de polars, et son copain photographe, surnommé « La Bête », partent dix jours à Norilsk, une cité minière située à trois cents kilomètres au-dessus du cercle polaire. C’est la ville la plus froide et la plus polluée de la planète. Pour autant, cela ne leur fait pas froid aux yeux.
    Un récit de voyage et d’amitié dans un décor à la Blade Runner version sibérienne : de quoi rafraîchir vos lectures estivales !


  • par (Libraire)
    26 mars 2019

    Bon, c'est sûr ce n'est pas là que vous irez passer vos prochaines vacances.... Mais ce livre est fait pour vous si vous voulez lire un récit où règnent le froid, la vodka, l'âme slave et un petit grain de folie.
    Un livre attachant sous des couches de noirceur.